Avec le succès que connaît les smartphones, et qui parle de smartphones parle d’applications mobiles, le SMS a du soucis à se faire et c’est surtout les opérateurs mobiles qui s’en mordent les doigts.

Avec les applications mobiles comme Facebook, WhatsApp, Viber, iMessage pour n’en citer que ceux là, le SMS a du mal à garder sa popularité pourtant les SMS participent contribuent fortement aux chiffres d’affaires des opérateurs mobiles.

app-mobiles

Avec une connexion sur son téléphone, forfait ou WIFI, plus besoin de dépenser pour communiquer par textos avec ses amis, certaines applications comme Skype permettent même d’appeler ses correspondants connectés…

Faut noter une baisse considérable du prix du SMS qui continue toujours de baisser, certains opérateurs offres gratuitement des SMS intra réseau mais cela suffira t-il face au manque à gagner provoquer par le SMS ? Pas de chiffre pour la Côte d’Ivoire mais dans le monde c’est 17 milliards d’euros de manque à gagner en 2012.

Et le phénomène s’accélère. En deux ans, les pertes auraient triplé : 6,75 milliards d’euros en 2010 et 10,8 milliards en 2011. L’étude prévoit que la tendance va se renforcer pour atteindre une perte potentielle de 42 milliards d’euros d’ici 2016. À cette échéance, la part des SMS dans les revenus des opérateurs télécoms atteindrait les 35%, contre 45% aujourd’hui. Source Clubic

Le domaine des télécommunications est un domaine qui évolue très vite aidé par l’informatique, les acteurs de ce domaine doivent donc innover pour garder leur place sur le marché et ne pas laisser mourir le SMS qui je l’espère a encore de longues années devant lui…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici