Libre et Open Source, Avantages et inconvénients

Le monde du libre ne cessera de faire couler encore de l’encre, et ce, en raison de confusions entre logiciel libre, gratuité, Open Source, etc. Les définitions étant données dans ce post, « Logiciel libre, Logiciel gratuit et Open source » , je vais relever quelques avantages et bien sûr les inconvénients qui peuvent subvenir dans le monde du libre.

Les avantages du logiciel libre

Libre et liberté ont aussi des corollaires qui ne sont pas bonnes à avoir :

  • la flexibilité. La tendance qu’ont les logiciels libre à être fortement paramétrables constituent un véritable point fort. L’utilisateur du moment où il s’y connait un peu, peut personnalisé le logiciel à l’extrême pour ne l’utiliser que selon ses besoins.
  • la pérennité. La pérennité d’un logiciel libre et Open source réside dans son code accessible par tous, chacun pouvant l’améliorer, le modifier, et le redistribuer à sa guise, il n’est pas lié à une firme, une organisation mais à une communauté qui le maintien.
  • la transparence du code source. Le code source étant à disposition, on peut vérifier par soi-même du fonctionnement et des fonctionnalité effective d’un logiciel. Le logiciel collecte-t-il des données anonymes, contient t-il des codes malicieux ? Bien entendu il faut être un initié du monde de la programmation pour faire ses choses.
  • le faible coût d’acquisition,
  • l’indépendance vis-à-vis d’éditeurs ou de prestataires,
  • la disponibilité. Un logiciel libre est facilement acquis ou transféré,
  • une tendance au respect des normes édictées par les organisations supranationales compétentes,
  • la production de formats ouverts.

La qualité d’un projet open source est liée à la quantité et qualité des membres de la communauté qui maintient et développe le projet.

Inconvénients du logiciel libre

Existe t-il vraiment des avantages sans inconvénients ? Le logiciel libre ne fera pas l’exception. Voici donc quelque inconvénients notables.

  • l’ergonomie est trop souvent oublié au profit de la performance d’où une prise en main difficile pour les moins qualifié
  • la configuration est pas donnée, en effet, adapter un logiciel libre à ses propres besoins est bien souvent trop compliqué, trop d’options de configuration et souvent mal compris du grand public
  • la pléthore de versions, on est souvent confronté à l’embarras du choix de la version ou de la distribution (Linux), plusieurs communautés avec différentes manières de faire…
  • les pilotes de périphériques (« drivers ») généralement disponibles plus tardivement,
  • le déficit de compétences auprès des informaticiens de gestion chargés de la maintenance,
  • la disponibilité du code source rend celui-ci également accessible aux concepteurs de virus,
  • des garanties réduites ou inexistantes.

 

Le logiciel libre et Open source bien qu’ayant des avantages indéniables ne peuvent se soustrairent à quelques inconvénients dût à son caractères « libre » même.

Cet article est inspiré par plusieurs sources notamment Wikipédia

%d blogueurs aiment cette page :