Le développement web a connu un grand essor avec l’avènement du langage PHP. Tous les développeurs web ont déjà entendu ou vu aux moins une fois dans leur recherche le fameux couple PHP/MySQL. Ce couple aux mille et une histoire ne cesse de s’améliorer au fil des temps notamment PHP qui passe depuis 3 mois à sa version 5.4 stable. Cela a été possible grâce à de nombreuses versions release candidate (RC). PHP5.4 est bel et bien une version majeure il n’y a donc pas d’amalgame à faire.

PHP

Au programme des nouvelles fonctionnalités :

  • Un aspect important qui manquait au langage PHP a été la notion d’héritage multiple. Il était impossible d’hériter de plus d’une classe. PHP5.4 est emballé avec quelques fonctionnalités fructueuses et l’un d’eux est les «traits». Un Trait rend plus facile à réutiliser les méthodes d’une classe autonome qui existent dans différentes hiérarchies. Cette fonction est masqué et sera familier aux utilisateurs de Ruby.
    Ex.


trait maClass {
      function monNom(){
          return "Jean-Marc";
}
 class monAutreClass {
     use maclass;
 }
$maclass = new monAutreObjet();
$maclass->nomNom(); // retourne Jean-Marc Amon;
  • PHP5.4 est livré avec un serveur HTTP de développement pour un développement rapide à des fins de tests.
  • Une notation plus universelle des tableaux avec les crochets [], un vrai raccourci, plus besoin de la célèbre fonction array()
    Ex.


    $indice = [1,2,3,4];
    $associatif = ['a'=>'mangue','b'=>'avocat','c'=>'fraises']
  • L e (dé)référencement des tableaux
    Ex :.

         function foo(){
             return array('foo'=>'bar');
        }
            $var = foo()['foo'];
  • Possibilité d’appeler des méthodes directement à l’instanciation de la classe
    Ex.

         $obj = (new maClass)->getNom();
  • Un gain en rapidité de plus de 55%

Et plein d’autres fonctionnalités qui ferons l’objet d’autres articles.

Une nouvelle version c’est bien, plus de possibilités, plus de rapidité, mais quand on regarde les statistiques sur les versions de PHP en production, on se rend compte que les versions installés sur les serveurs n’évoluent pas . Il y a aujourd’hui un gros retard, et beaucoup de serveurs utilisent des versions non maintenues. La précédente version majeure, PHP5.3 date maintenant de trois ans et 80% des serveurs Web n’y sont pas passés, 15% en sont encore à PHP4 ! (source : http://blog.pascal-martin.fr)…. Le problème ne se situe donc pas au niveau des développeurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici